Philippe Bianconi, le 12 mai 2019 à 16h au domaine musical de Pétignac

Pianiste de formation atypique, reconnu internationalement, Philippe Bianconi poursuit son parcours musical, salué par le public et la critique pour la musicalité et la force de conviction de son jeu.

 

Contrairement à la plupart des pianistes français, Philippe Bianconi n’est pas « passé » par le Conservatoire de Paris. D’abord élève de Mme Delbert-Février au Conservatoire de Nice, il se perfectionne avec Gaby Casadesus, puis approfondit ses connaissances en Allemagne auprès de Vitalij Margulis.

Après un premier concours réussi à 17 ans qui lui offre des débuts remarqués en tant que soliste, c’est le Concours van Cliburn qui lui ouvre de larges possibilités de concerts et de tournées, notamment aux Etats-Unis. A New York, son premier grand récital au Carnegie Hall est acclamé et Philippe Bianconi se produit depuis dans les salles les plus réputées, tant en Amérique qu’en Europe, au Japon ou en Australie ; invité d’orchestres prestigieux (Cleveland orchestra, Los Angeles Philharmonic, Orchestre Symphonique de Montréal, Orchestre National de France, Orchestre de Paris …) il joue sous la direction de chefs tels Lorin Maazel, Christoph von Dohnanyi, Kurt Masur, Georges Prêtre, Michel Plasson, Marek Janowski …. Et participe aussi à de nombreux festivals parmi lesquels la Roque d’Anthéron, le festival de Prades, ou encore la Folle Journée de Nantes.

 

 

Programme

 

F. Schubert :

- Sonate D.959 en La majeur

R.Schumann:  

- Cinq variations posthumes (supplément aux études Symphoniques opus 13)

- Fantaisie opus 17


Chambriste passionné, Philippe Bianconi a eu comme partenaires Jean-Pierre Rampal, Janos Starker, Pierre Amoyal, Gary Hoffman, le Quatuor Talich, le Quatuor Parisii…
La rencontre avec l’immense baryton Hermann Prey lui donne l’occasion d’une expérience collaborative exceptionnelle : ils ont donné ensemble de nombreux concerts entre 1983 et 1990 et ont enregistré les trois grands cycles de Lieder de Franz Schubert : La Belle Meunière, Le Chant du Cygne et Le Voyage d’Hiver.
Professeur de piano au Conservatoire Américain de Fontainebleau dès l’été 1994, il succède au pianiste Philippe Entremont, et assure depuis 2013 la direction musicale de cet établissement qui s’attache à former des étudiants étrangers dans les domaines de la musique et de l’architecture. Ce conservatoire a accueilli et formé certains grands noms de la musique tels Astor Piazzolla, Aaron Copland, Elliot Carter, Philip Glass ou encore Quincy Jones.

Lieu du concert :

Domaine musical de Pétignac, à Jurignac (Charente)