David Bismuth, le 7 Avril 2019 à 17h au domaine musical de Pétignac

 

Désigné par le magazine Pianiste comme l’un des dix pianistes français les plus doués de sa génération, David Bismuth est salué par la critique pour son jeu lumineux et profond,où se conjuguent science de l’architecture et poésie du timbre.

 

En 2017, deux nouveaux albums viennent enrichir sa discographie : le premier pour piano seul, consacré à « Beethoven et ses maîtres », paru chez AmeSon ( »ffff » de Télérama). Le second, « Paris 1900 » en duo avec la violoniste Geneviève Laurenceau, paru chez Naïve.

 

David Bismuth a également fait ses débuts avec orchestre en Russie, sous la direction de Yuri Bashmet.

 

Ces dernières saisons, David Bismuth s’est produit avec l’Orchestre de Paris (Salle Pleyel), l’Orchestre National de France (Théâtre du Châtelet), l’Orchestre National du Capitole de Toulouse ou l’Orchestre de Nice, sous la direction de chefs tels Andris Nelsons, Jaap van Zweden, Jean-Christophe Spinosi, Cornelius Meister, Michel Plasson ou Rinaldo Alessandrini.

Programme :

 J.S BACH Suite Française
W.F BACH Sonate en la mineur
BEETHOVEN Variations sur une marche de Dressler
                           Sonate Op.27 n.2 « Clair de lune »
SCHUBERT Impromptus Op.90 n.3 

                       Klavierstücke n.1 D946


Il a également participé à de nombreux festivals : La Roque d’Anthéron, Radio France – Montpellier, Piano aux Jacobins, Nohant Festival Chopin, La Chaise Dieu, Colmar, Saintes, Menton, Piano à Lyon, L’Esprit du piano à Bordeaux, La Folle Journée (Nantes et Varsovie), le Gstaad Menuhin Festival, le BBC Hay Festival, le Palazzetto Bru Zane à Venise ou la Villa Medici à Rome, Dom Muzyki à Moscou…

 

Chambriste recherché, il partage la scène avec les pianistes Bertrand Chamayou et Adam Laloum, la violoniste Geneviève Laurenceau et la violoncelliste Camille Thomas, et s’associe pour des concerts-lectures avec Alain Duault ou le comédien Didier Sandre.

 

Accordant une place de choix à la musique française, la discographie de David Bismuth est aujourd’hui riche de nombreux enregistrements, avec notamment plusieurs mises en miroirs de compositeurs tels Franck et Fauré, Debussy et Dukas, ou Rachmaninov et Saint-Saëns (**** Classica). Citons également ses disques B.A.C.H.ianas & Transcriptions ( »ffff » de Télérama), l’album Bach Père et Fils (Pianiste « Maestro ») et le CD Made in France, enregistré aux côtés du clarinettiste Pierre Génisson et récompensé d’un Diapason d’Or.

 

Initialement formé par Catherine Collard au Conservatoire de Nice, David Bismuth a intégré dès l’âge de quatorze ans le CNSMD de Paris, dans la classe de Gabriel Tacchino puis de Brigitte Engerer. Il s’est ensuite perfectionné avec Monique Deschaussées, héritière d’Alfred Cortot, et avec Maria João Pires, dont la rencontre l’a beaucoup enrichi et inspiré, tant d’un point de vue artistique qu’humain. Les deux artistes ont eu depuis l’occasion de se produire à quatre mains et à deux pianos. David Bismuth a été son assistant durant plusieurs années à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth en Belgique, dont il reste Artiste Associé.

 

Par ailleurs, il donne de nombreuses masterclasses chaque année, notamment en Russie, dans le cadre des « Educational Centers for Musicians » dirigés par l’altiste et chef d’orchestre Yuri Bashmet.

 

Lieu du concert :

Domaine musical de Pétignac, à Jurignac (Charente)